Auteur : Zeru Frazu

Cinéma : Zeru Frazu ou la problématique des déchets en Corse

« Zeru Frazu ? » c’est le nom choisi par J.M. Schiavo réalisateur de ce film coproduit avec France 3 Corse Via Stella. Il s’interroge sur la crise des déchets et évoque les problèmes liés au ramassage des poubelles sur l’Île. Les protagonistes du documentaire sont des...

Cinq ans de crise des déchets : qui va payer ?

Nous entrons dans une cinquième année de crise des déchets, les citoyens devront-ils se préparer à payer l’addition pour les mauvaises solutions…? La question est légitime. En Corse nous n’aurons bientôt plus de solution pour nos déchets. Bientôt, nous n’aurons plus de solution pour nos...

Traitement séparé des déchets : Signez la pétition

Nous demandons instamment à tous les décideurs de mettre en place d’urgence dans toutes les régions de Corse un traitement séparé des biodéchets, une collecte séparée des cinq flux principaux au porte à porte ou en points de regroupement, une tarification incitative et bien sûr toutes...

Cinq villages de Balagna adoptent le tri à la source

En 2019, cinq nouveaux villages de la communauté de communes de Calvi-Balagne passent au tri à la source de tous les flux valorisables. Cette intercommunalité, composée de 14 communes, a misé sur le tiercé gagnant en matière d’organisation et de gestion de ses déchets :...

Rifiuti Zero, la stratégie gagnante à adopter d’urgence

En italie, Capannori, est la pionnière de la strategia Rifiuti Zero, Zéro Déchet. C’est une référence mondiale. Ce mode d’organisation et de gestion des déchets permet d’augmenter le recyclage et le compostage afin de réduire la quantité globale des déchets.

Le Festival Zero Waste, pour comprendre et agir

Quelques temps forts de la deuxième édition du Festival Zero Waste, Zéro Déchet, Zéro Gaspi ! organisé par la maison du Zéro Déchet et Zero Waste France, les 28, 29 et 30 juin 2018 à Paris…

Jean François Bernardini : « Frazu à gogo ? »

Billet d’humeur, Jean-François Bernardini commente l’actualité où en ce mois de mai 2018, le ministre de l’Écologie, Nicolas Hulot est venu dans notre île. Nul n’est dupe de l‘impact que les pressions lobbyistes peuvent exercer, y compris sur les postures d’un ministre.